fbpx

Le don a toujours fait partie des habitudes les plus anciennes de l’humanité.

Que ce soit des dons faits au Dieux, des dons entre personnes ou entre tribus et nations. Le don est fait pour plusieurs raisons, par pur gentillesse pour venir en aide, pour apaiser les Dieux, pour avoir des faveurs ou juste par geste d’amour. Le don est une pratique très puissante qui doit être connu et bien utilisée pour créer un impact significatif dans notre vie et dans le monde.

 

 

Pourquoi donner ?

Donner permet de sortir de la position de victime, du « je n’ai pas assez d’argent pour finir le mois » pour redevenir une personne puissante qui maîtrise son argent. A chaque fois qu’on donne, on se rappelle que l’on est assez riche pour donner, et qu’on fait partie des privilégiés de ce monde. Et même si on a des difficultés financières, il y a beaucoup d’autres personnes qui serait contente d’avoir ce qu’on a.

 

On donne pour célébrer l’argent, pour le faire circuler et pour qu’il puisse travailler en tant qu’énergie (voir article sur l’abondance) et qu’il fasse profiter le plus grand monde de son énergie positive. On donne pour apprendre à lâcher prise avec la peur de manquer. C’est une manière de faire confiance à l’Univers pour qu’il nous apporte ce dont nous avons besoin au moment où nous en avons besoin.

 

Ce n’est pas facile à faire quand on n’a pas beaucoup ou quand on traverse une situation difficile. Mais cela produit tellement de résultats positifs, qu’il  est bien de l’inscrire dans nos habitudes. L’acte même de donner quelque chose t’amène à faire l’expérience de l’avoir afin de le donner. Comme tu ne peux pas offrir à un autre une chose que tu n’as pas maintenant, ton esprit en arrive à une nouvelle conclusion, à une nouvelle pensée : à savoir que tu dois avoir cela, sinon tu ne pourrais pas le donner. 

 

Cette nouvelle pensée devient alors ton expérience. Tu commences à «être» cela. Et une fois que tu as commencé à «être» une chose, tu viens d’enclencher le processus de création de ce que tu veux. Tout ce que tu es, tu le crées. Lorsque tu donnes quelque chose à un autre avec la pureté du cœur (parce que tu vois qu’il en veut, qu’il en a besoin, et qu’il devrait l’avoir), tu découvres alors que tu l’as, puisque tu la donnes. Alors, quand tu veux une chose, donne-la. Ainsi, tu ne te trouveras plus à la «vouloir». Tu feras immédiatement l’expérience de I’«avoir». À partir de là, tu trouveras beaucoup plus facile d’«ajouter» que de créer à partir de rien.

 

 

Comment donner ?

 

Comment devez-vous procéder et vous organiser pour donner ?

Il faut prévoir une catégorie de dépenses que vous allez libeller « dons » sur
vos revenus. Cette catégorie doit être égale de 1 à 10% de vos revenus à donner à des personnes ou une oeuvre caritative de votre choix. Mais 10% est le ratio communément utilisé. Le chiffre 10 n’est pas un hasard. Dans toutes les religions et les cultures c’est le même nombre qui est utilisé. On dit que le
10 est le nombre de l’argent.

 

Donner dans la joie et avec le  lâcher prise sans jugement de comment  l’argent sera utilisé. C’est difficile et voir dans certains cas impossible de donner quand on est limité, mais dans ce cas, on pourra se limiter au 1% et augmenter graduellement quand la situation s’améliore.

 

Qu’est qu’on doit donner ? du temps ou de l’argent ? Ce n’est pas la même chose. Quand on donne du temps (bénévolat, bonnes œuvres) on se dit souvent, je n’ai pas suffisamment d’argent, donc je donne du temps. ce qui a tendance à renforcer le sentiment de manque. C’est considéré le temps comme une ressource moins précieuse que l’argent. Nous parlons ici l’améliorer la relation à l’argent par le don. Guérir la relation à l’argent en donnant de l’argent.

 

il faut oublier les idées communément répandues et enseignées partout concernant la liberté financière et la prospérité qui disent que quand on donne, on reçois 10 fois plus. Pour que le retour sur le don fonctionne, il faut donner dans la bonne énergie, il faut donner de façon désintéressée. le paradoxe c’est que pour avoir un retour, il faut donner sans rien attendre en retour.

 

Si vous donnez dans le but d’essayer de « manipuler » l’univers en espérant un
retour, cela ne produira pas les résultats que vous espérez. parce que vous exprimez que vous n’avez pas beaucoup et que vous êtes dans le manque. Ce qui continuera à produire le manque car vous ne pouvez pas tromper votre esprit. Et votre esprit vous dit que vous êtes dans le manque.

 

Il faut donner dans le lâcher-prise avec une vrai conscience d’abondance et dans la vrai joie de donner sans rien attendre en retour. Et la plupart du temps, le retour ne vient  jamais directement de la personne à qui on a donné. Le retour peut arriver de manière diffuse, non linéaire et décalée dans le temps. Ce n’est souvent pas très évident de faire le lien entre ce qu’on a donné et ce qu’on entrain de recevoir.

 

Si tu donnes à un autre d’une manière artificielle, pour le manipuler afin d’obtenir quelque chose, ton esprit le sait. Tu viens de lui signaler que tu n’as pas cette chose-là, maintenant. Et puisque l’univers n’est rien d’autre qu’une immense photocopieuse qui reproduit tes pensées sous une forme physique, cela deviendra ton expérience. En d’autres termes, tu continueras à faire l’expérience de «ne pas l’avoir» – peu importe ce que tu fais !

 

 

Donner ou recevoir ?

 

Est-ce mieux de donner ou est-ce mieux de recevoir ?

Donner et recevoir sont les 2 bouts d’un même tuyau par lequel l’argent vient à nous. L’un et l’autre doivent être ouverts et de même diamètre. Il doit y avoir un équilibre parfait. Retenir l’argent, c’est fermé un côté du tuyau : il ne sort plus et ne rentre plus librement. Laisser sortir son argent ce n’est pas le gaspiller mais le faire travailler intelligemment en investissant.

 

Si le côté recevoir est bouché, l’argent ne rentrera pas. Dès qu’il arrive dans le
porte-monnaie, il repart aussitôt. Certaines personnes 
n’ont aucun problème avec donner : elles donnent trop et d’autres bradent même leurs services. Ses personnes ont un problème avec la partie recevoir du tuyau. le résultat, l’argent s’éloigne d’elles.

 

Il faut être dans le don et il faut aussi accepter les cadeaux. L’argent doit entrer et sortir librement. Beaucoup de gens ne savent pas recevoir. Ils ont du mal, non seulement avec l’argent mais avec des cadeaux aussi. Ils ont du mal à recevoir des cadeaux et ainsi des choses de l’univers.

Toute ta vie, on t’a enseigné qu’il valait mieux donner que recevoir. Mais tu ne peux donner ce que tu n’as pas, ce que tu ne reçois pas toi-même.

 

 

Comment apporter une vraie Aide ?

 

Il ne faut jamais le offrir le genre d’aide qui enlève son pouvoir à l’autre. Ne jamais insister pour offrir l’aide que l’on croit nécessaire. Faites connaître à celui ou à ceux qui sont dans le besoin tout ce que vous avez à donner, puis écoutez ce qu’ils veulent; voyez ce qu’ils sont prêts à recevoir. Offrez l’aide voulue.

 

Souvent, les personnes diront, ou montreront par leur comportement, qu’elles veulent tout simplement qu’on les laisse seules. Malgré ce que vous croyez vouloir donner, le fait de les laisser seules est peut-être le Plus Grand Cadeau que vous puissiez alors leur offrir. Si, plus tard, ces personnes désire autre chose, elles vous feront remarquer que c’est à vous de le donner. Si c’est le cas, donnez.

 

Mais efforcez-vous de ne rien donner qui enlève du pouvoir à l’autre. Ce qui enlève du pouvoir est ce qui favorise ou produit la dépendance. En vérité, il y a toujours une façon d’aider les autres qui leur donne également du pouvoir.

Il ne s’agit pas d’ignorer complètement l’épreuve de celui qui cherche vraiment votre aide, car en faire trop peu ne donne pas plus de pouvoir à l’autre qu’en faire trop.


Pour bien agir, vous ne pouvez ignorer de manière délibérée la vraie souffrance des frères ou des sœurs, en prétendant que le fait de les laisser «mariner dans leur propre jus» est le plus grand cadeau que vous puissiez leur faire. C’est une attitude de ‘arrogance au plus haut niveau. Elle permet tout simplement de justifier l’absence d’engagement.

 

 

Le don doit faire partie de nos habitudes et de notre routine, surtout le don d’argent. Il y a un adage qui dit que nul n’a le droit d’être heureux seul. Le don permet d’apporter de l’aide et un appui à certaines personnes dans le besoin et de les soulager. Nous apportons ainsi notre contribution au monde et le remercions pour tout le bien qui nous arrive dans notre vie.

 

Cet Article vous a plu ? dites-moi pourquoi en commentaire et partagez-le pour en faire bénéficier d’autres personnes intéressées par le sujet.

 

Si vous voulez aller plus loin sur ces concepts d’abondance et apprendre concrètement à activer l’abondance dans votre vie, je vous invite à vous inscrire à ma formation en ligne « Les clés de la Prospérité ».Vous allez apprendre à connaitre et utiliser des outils qui vont vous permettre de débloquer l’accès à Votre prospérité Financière.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour y accéder :
https://www.jeanroger.net/cles-prosperite


Jean-Roger

Vie Abondante et Epanouie

Catégories : Abondance et Prospérité

jeanroger

Coach de Vie, Formateur, Entrepreneur, IT Manager. Créateur de la méthode PCP : les Premières Choses en Premier. Elle est basée sur la recherche des causes premières qui sont à la base de toutes les situations. Elle explore les aspects mentaux et émotionnels pour trouver des solutions sur les plans concrets et physiques. L’extérieur n’est que le reflet de l’intérieur. Pour soigner l’extérieur, il faut d’abord soigner l’intérieur.

0 commentaire

Laisser un commentaire ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :